Achat investissement Location prestige terrain Viager colocataire Déposer une annonce

Accueil > Guide > Dictionnaire

Dictionnaire

Le lexique de la construction

Amiante : Espèces minérales à texture fibreuses largement utilisées dans l’industrie pour ses propriétés d’absorption et de résistance à la chaleur et aux agressions électriques et chimiques. Mais sa forte toxicité a conduit l’interdiction de son usage depuis le 1er janvier 1997 (décret n°96-1133 du 24 décembre 1996)

ANAH : L’Agence National de l’Habitat (ANAH) propose des aides financières (subventions) pour tous travaux importants contribuant à réhabiliter un logement indigne ou dégradé, ainsi que toutes opérations destinées à l’améliorer.

Architecte : Personne, recrutée par le client (maître d’ouvrage) pour concevoir le projet de construction et encadrer son exécution.

Assurance « Dommages Ouvrage » : Depuis la mise en application de la Loi Spinetta le 1er janvier 1979, la souscription par les maîtres d’ouvrage, à l’assurance Dommages Ouvrage est obligatoire pour les couvrir des sinistres relatifs à la construction. D’une durée de 10 ans, elle couvre les dommages constatés sans s’intéresser à la notion de responsabilité.

Bâtiment performant : Ce terme sert à la fois à désigner un bâtiment dont les performances énergétiques répondent aux normes les plus strictes mais également à souligner l’excellente qualité d’air intérieur d’un logement, établis techniquement avec des systèmes durables.

Bâtiment vert : Ce terme désigne tous les bâtiments s’intéressant aux questions environnementales, aussi bien au moment de sa construction qu’après sa mise en service.

Bureau d’études techniques : Le BET (Bureau d’Etudes Techniques) regroupe toute une équipe de maîtrise d’œuvre, traditionnellement dirigée par l’architecte du projet. Sa mission, dans la construction, est d’assurer les études techniques spécifiques comme étude de la structure, du sol, mais aussi, étude thermique, acoustique, électrique, de chauffage, etc.

Calorifuge : Matériau isolant réduisant les déperditions de chaleur, utilisé notamment pour les canalisations de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Carrelage : Assemblage d’éléments géométriques (terre cuite, pierre, tomette, grès, etc.) pour le revêtement de sol

Certificat d’urbanisme : Acte administratif à requérir auprès de la mairie concernée, avant tout projet de construction. D’une durée de 18 mois maximum, il informe le propriétaire de la nature du terrain (s’il est constructible ou non), les limitations au droit de propriété et l’état des lieux des réseaux publics environnants.

Chauffage : Système destiné à assurer le chauffage des pièces du bâtiment, qui se traduit par différentes formules : chauffage par radiateurs, convecteurs, chauffage par le sol, par accumulation, électrique, etc.

Cheminée : Elément comprenant un foyer et un conduit pour l’évacuation extérieure des fumées.

Cloison : Parois non porteuses, destinées à organiser les espaces qui peuvent se construire en briques, parpaings, carreaux de plâtre, etc.

Compromis de vente : Promesse synallagmatique de vente où le vendeur et l’acheteur s’engagent – de manière ferme et définitive - autour d’un bien immobilier et qui précise les conditions de sa vente. Il est souvent accompagné du versement d’un acompte (10 % du prix de vente) qui ne sera pas récupéré si l’acheteur se rétracte.

Contrôleur technique de la construction : Personne qui prévient l’apparition de soucis techniques durant la construction. Intervenant à la demande du client, il expose son avis sur des questions clés, comme la solidité du bâtiment ou la sécurité des personnes.

Constructeurs : Notion juridique qui regroupe l’ensemble des acteurs professionnels participant à la conception et à la réalisation d’un bien immobilier.

Couverture : Agencement des matériaux protégeant la construction des intempéries (tuiles, zinc, ardoises, etc.)

Désamiantage : Processus visant à retirer l’amiante d’un bâtiment (dépose et évacuation en suivant la réglementation en vigueur).

Déclaration d'achèvement des travaux : Acte administratif signé par le constructeur à la fin des travaux et adressé à la mairie concernée dans un délai de 30 jours.

Déclaration des travaux exemptés : Acte administratif concernant les travaux qui, selon leur nature et leur importance, ne sont pas soumis à l’obtention d’un permis de construire, mais qui requièrent malgré tout, une déclaration de travaux (articles L.422-1 R.422-2 du code de l'urbanisme).

Enduit : Mélange de liants (chaux, plâtre, ciment, terre, etc.) et de charges minérales (sable, poussière de marbre, etc.)

Etats Parasitaires : Rendu obligatoire par la loi n°99-471 du 8 juin 1999 dans les zones définies par arrêté préfectoral, le diagnostic termite – réalisé par un expert - est un dispositif qui lutte contre les états parasitaires d’un bien immobilier bâti ou non bâti (terrain).

Faux plafonds : Plafond suspendu ou tendu qui permet de libérer un espace – le plénum – qui accueille traditionnellement l’isolation et les câbles électriques.

Fenêtre : Ouverture dans un mur qui peut être de différentes formes : fenêtre à la française (ouverture vers l’intérieur sur un axe vertical latéral) ; à l’anglaise (ouverture vers l’extérieur sur un axe vertical latéral) ; fenêtre coulissante (rails horizontaux haut et bas), basculante (bascule autour d’un axe central horizontal), pivotante (bascule autour d’un axe central vertical), fenêtre à soufflet (bascule vers l’intérieur autour d’un axe horizontal à partie basse), fenêtre à guillotine (rails verticaux) et œil de bœuf (lucarne).

Flocage : Application de fibres mêlées à un liant sur un support pour assurer une isolation thermique.

Garantie de parfait achèvement : La garantie oblige le constructeur à réparer les vices signalés par le client pendant un an.

Garantie de bon fonctionnement : Autrement appelée la garantie biennale, elle couvre le client contre des problèmes liés aux équipements installés lors des travaux et non couverts par la garantie décennale – ou simplement, dissociables du gros œuvre - comme les équipements et appareils sanitaires ou de chauffage, l’ascenseur, les appareils d’éclairage, les faux plafonds, etc.

Garantie de livraison : Cette garantie, souscrite par le constructeur d’une vente en état futur d’achèvement (VEFA), et obligatoire dans le cadre d’une construction individuelle, permet au client d’être assuré de la livraison du bien à la date et au prix convenus.

Garantie décennale : D’une durée de 10 ans, à compter de la réception de l’ouvrage, la garantie couvre le client des dommages et vices compromettant la solidité du bâtiment ou le rendant impropre à sa destination normale. Elle se transmet de propriétaires en propriétaires.

Géomètre : Personne qui dresse les plans et les documents topographiques du projet de construction.

Gros-Œuvre : Travail relatif à la construction de l’ossature d’un ouvrage

Hors d’air : Phase de construction où le bâtiment est clos et couvert (menuiseries extérieures terminées).

Hors d’eau : Phase de construction où le travail de gros œuvre est achevé et que la toiture est posée ou la terrasse terminée (couverture et étanchéité achevées).

Hydrofuge : Substance qui protège de l’humidité, à savoir, interdit ou ralentit l’eau et sa pénétration. On distingue alors les hydrofuges de surface qui obstruent les pores superficiels du support et les hydrofuges de masse, qui s’incorporent directement aux autres matériaux au moment du malaxage.

Isolation thermique : Matériau qui empêche la chaleur ou le froid de s’échapper.

Isolation phonique : Autrement appelée isolation acoustique, l’isolation phonique consiste à éviter la propagation du bruit.

Legionellose : Infection provoquée par des bactéries, se traduisant par des pneumopathies plus ou moins graves.

Loi Carrez : Entrée en vigueur le 19 juin 1997, la loi Carrez oblige les vendeurs d’un bien immobilier à mentionner la surface vendue.

Loi Scellier : Dispositif qui favorise l’achat de biens immobiliers locatifs en échange d’une réduction d’impôt.

Loi Spinetta : Entrée en vigueur le 1er janvier 1979, elle traite de la responsabilité et de l’assurance dans le domaine de la construction.

Loi SRU : La mise en application de la loi Solidarité et Renouvellement Urbains a entrainé une réforme de l’urbanisme et fait un pas vers la mixité sociale en prévoyant que certaines communes françaises accueillent 20 % de logements sociaux. Elle a également établi quelques mesures pour les locataires et propriétaires comme le délai de réflexion, le droit aux logements décents, etc.

Maître d’ouvrage : Personne physique ou morale à l’origine du projet de construction. Autrement appelé le client, il est en charge de l’aspect financier et choisit un maître d’œuvre pour réaliser le travail.

Menuiserie : Travail aboutissant à la fabrication d’éléments en bois pour la construction.

Moisissure : Petits champignons qui prolifèrent sur des substances qui s’altèrent.

Notaire : Personne sollicitée pour établir des actes civils et/ou assurer leur authentification.

Permis de construire : Acte administratif requis avant toute construction, réalisation d’une extension ou toute rénovation. Il vérifie que le projet de construction est bien conforme aux règles d’urbanisme en vigueur.

Permis de démolition : Acte administratif visant à vérifier que le projet de démolition est bien conforme aux règles d’urbanisme en vigueur. Il est requis pour des travaux comme le retrait des toitures ou des escaliers, la pose de parquets, portes ou fenêtres, par exemple.

Plan de masse : Plan représentant le projet de construction dans son voisinage et portant la mention des limites et de l’orientation du terrain, ainsi que l’implantation, la hauteur de la construction et le tracé des voies de dessertes et les raccordements.

Plan de situation : Plan qui situe le terrain dans sa commune.

Plan d’occupation des sols (POS) : Plan, conservé en mairie, qui fixe les règles générales et les servitudes d’utilisation des sols de la commune. Il permet de connaître l’évolution de l’environnement direct du terrain : zones protégées, voiries, logements frappés d’alignement, etc.

Plomb : Métal apprécié pour sa résistance à la corrosion, qui s’avère hautement toxique et « probablement » cancérigène pour l’homme et l’animal, selon le classement du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de 2004.

Plomberie : Travail visant à faire circuler un ensemble de fluides comme l’eau, le gaz dans divers endroits de la construction.

Prêt 1 % Logement : Renommé « Prêt Action Logement », ce prêt complémentaire, réglementé, est délivré dans le cadre de l’achat ou de la construction d’une résidence principale, et concerne tous les employés des entreprises privées non agricoles, de plus 20 salariés. Considéré comme un apport personnel, il fait appel à la cotisation de l’entreprise, qui reverse, alors, 0,45 % des salaires versés au titre de l’aide.

Prêt 0% : Comme son nom l’indique, il s’agit d’un crédit sans intérêt, proposé par un organisme bancaire ayant passé une convention avec l’Etat et destiné à l’achat d’un logement neuf ou ancien.

Prêt conventionné : Crédit offert par un organisme bancaire ayant passé une convention avec l’Etat, et attribué sans aucune condition de ressources de l’emprunteur.

Promoteur : Personne physique ou morale, embauchée par le maître d’ouvrage, pour établir un programme de construction et assumer les étapes et démarches liées.

Réception des travaux : Acte – ou procès verbal de réception - sur lequel le maître d’ouvrage accepte l’ouvrage en présence du constructeur, et qui constitue le point de départ des délais de garantie.

Rejointoiement : Action qui consiste à faire des joints, c’est-a-dire, combler des espaces vides entre des briques ou des pierres pour protéger le support contre les infiltrations d’eau et assurer une meilleure isolation phonique et thermique.

Responsabilité civile délictuelle : Responsabilité aquilienne, extra-contractuelle ou quasi-délictuelle, cette responsabilité fait partie de la responsabilité civile, régie par les articles 1382 et 1386 du Code Civil. Le principe repose sur la notion de faute : est responsable d’un sinistre celui qui en est à l’origine.

Revêtement : Tout matériau que l’on applique sur une surface pour la protéger et/ ou la recouvrir.

Sablage : Procédé qui permet de décaper les surfaces métalliques, par le biais de la projection de grains de sable. La technique du sablage permet de gommer ou d’éliminer - de manière contrôlée et surtout, sans détériorer le support – la saleté mais aussi, la peinture ou toutes autres produits accrochés.

Second œuvre : Travail non-relatif à la construction de l’ossature d’un ouvrage (gros-œuvre)

Sous-traitant : Personne mandatée par l’entreprise, ayant obtenu le marché pour réaliser une opération.

Surface Hors Œuvre Brute (SHOB) : Selon le code de la Construction, elle regroupe toutes les surfaces, incluant l’ensemble des planchers et l’épaisseur des murs et cloisons ainsi que les parkings, locaux techniques, sous-sols et balcons.

Surface Hors Œuvre Nette (SHON) : Décrite par l’article R 112-2 du Code de l’Urbanisme, elle regroupe la somme des surfaces des planchers de chaque niveau à laquelle on déduit les surfaces des combles et sous-sols non aménageables, la surface des toitures et terrasses, balcons, loggias ou autres surfaces non closes du rez-de-chaussée.

Vide sanitaire : Espace laissé entre le sol et le dessous de la première dalle qui doit être d’au moins 20 centimètres et bien ventilé.