Achat investissement Location prestige terrain Viager colocataire Déposer une annonce

Accueil > Guide > Stockage

Stockage

Le stockage de l’amiante

Le traitement des déchets contenant de l’amiante s’effectue au sein de centres de stockage, mais c’est la nature du déchet qui détermine la classe requise pour réaliser son traitement. Ensuite, une entreprise certifiée par Qualibat ou par AFAQ-ASCERT, et qualifiée pour l’activité de retrait et de confinement de l’amiante, est appelée pour effectuer l’enlèvement et le transport.

Dans les cas de déchets composés d’amiante et de matériaux inertes uniquement, ils sont éliminés dans des installations de classe 3 :

  • Panazol (87)

  • Saint-Mars-du-Désert (44)

  • Varennes-Changy (45)

  • Vignoc (35)

 

Si les déchets d’amiante sont associés à des matériaux classés déchets ménagers et assimilés, ils seront traités dans des centres de stockage de classe 2 :

  • Audenges (33)

  • Changé (53)

  • Changy (45)

  • Châteauroux (36)

  • Gizay (86)

  • Gueltas (56)

  • Lapouyade (33)

  • Le Vigeant (86)

  • Saint-Georges-sur-la-Prée (18)

  • Saint-Sauveur (86)

  • Sommières-du-Clain (86)

  • Vicq-sur-Nahon (36)



Si les déchets contiennent de l’amiante ainsi que des déchets industriels spéciaux, ou s’il s’agit d’amiante libre, ou de matériaux friables, ils devront être éliminés dans des centres d’enfouissement de classe 1, ou dans une installation utilisant le procédé de vitrification :

  • Argences (14)

  • Bellegarde (30)

  • Jeandelaincourt (54)

  • Drambon (21)

  • Villeparisis (77)

  • Champteussé-sur-Baconne (49)

  • Changé (53)

  • Guitrancourt (78)

  • Laimont (55)

  • Tourville-la-Rivière (76)

  • Vaivre (70)



A l’arrivée des déchets, l’exploitant vérifie bien que les déchets sont entreposés dans un double conditionnement étanche, étiqueté « amiante », et fermé avec un scellé numéroté. Ce dernier comporte le numéro de SIRET de l’entreprise ayant conditionnée l’amiante et un numéro d’ordre pour identifier clairement le conditionnement. Ensuite, l’exploitant vérifie le bordereau de suivi des déchets amiantes (BSDA), qui indique l’identité du maître d’ouvrage, celle de l’entreprise de désamiantage et celle du transporteur. Enfin, l’exploitant délivre un accusé de réception écrit, destiné au producteur ou détenteur du déchet, et confirmant ainsi l’acceptation des déchets dans le centre.