Tout savoir sur la toiture à 2 pans : Principe, coûts, avantages et inconvénients

toiture à 2 pans

La toiture à 2 pans, également appelée toiture à 2 versants, est une forme de toit en pente simple. Actuellement, elle est très tendance. Que ce soit pour une maison individuelle ou une maison familiale, la toiture à 2 pans est accessible à tous. Mais alors, quel est son principe, son coût, ses avantages et ses inconvénients ? Cet article répond à toutes ces questions.

Le principe de la toiture à 2 pans

Comme il a été dit, la toiture à 2 pans a une forme simple. Malgré cela, elle est encore très adoptée. Grâce à sa simplicité, à sa facilité de pose et ses prix qui sont tout à fait abordables, beaucoup de foyers l’adoptent.

Pour la construction de la toiture 2 pans, les deux versants doivent être égaux ou non.  Ils se rejoignent au faîtage et s’appuient sur les murs. Vous l’aurez compris, le résultat forme un V renversé. La longueur du faîtage doit également être la même que celle du toit.

Le coût de la toiture à 2 pans

 coût de la toiture à 2 pans

Le coût de la toiture à 2 pans varie en fonction de la charpente, du type de couverture et des dimensions du toit.

Le coût de la toiture selon le type et le matériau de la charpente

  •  Pour une charpente traditionnelle en chêne : le prix en m² s’élève entre 90 à 100 euros ;
  •  Pour une charpente traditionnelle faite de pin, de Douglas : le prix moyen par m² est entre 50 à 60 euros ;
  •  Pour la charpente en sapin par contre, le prix est estimé entre 40 à 50 euros ;
  •  Tandis que pour une charpente industrielle en sapin, le prix moyen est de 30 euros et plus.

Le prix de la main-d’œuvre n’est pas inclus. Généralement, celui-ci s’élève entre 40 à 100 euros par m².

Le coût de la toiture en fonction du type de couverture par m²

  • Pour une ardoise naturelle, c’est entre 80 et 120 euros ;
  •  Pour une ardoise artificielle, c’est de 65 à 80 euros ;
  •   Pour des tuiles en terre cuite, le prix se situe entre 20 et 65 euros ;
  •   Pour des tuiles en béton, c’est entre 25 et 40 euros ;
  •   Le zinc coûte entre 35 à 90 euros ;
  •   Bac acier coûte entre 10 et 40 euros.

Les raisons d’opter pour une toiture à 2 pans

Les raisons d’opter pour une toiture à 2 pans

Si la toiture 2 pans est reconnue pour son prix qui est moins coûteux, elle a aussi de nombreux autres avantages par rapport aux autres types de toitures.

  • La toiture à 2 pans permet une meilleure évacuation lors de la saison de pluie. En effet, cela est rendu possible grâce aux 2 pentes qui évacuent efficacement les eaux.
  •  Elle permet également une bonne isolation de la toiture. Ainsi, que ce soit un projet de rénovation ou autres, l’isolation de la toiture sera une bonne idée.
  •  Si vous adoptez la toiture à 2 pans, vous aurez alors à aménager des combles, qui sont tout à fait habitables. Ce qui est le contraire pour un toit plat.
  •  Côté design, le toit à 2 pans est très esthétique. Il s’adapte d’ailleurs à de nombreux styles d’architecture.
  •   Niveau prix, il a été dit que la toiture 2 pans est beaucoup plus avantageuse contrairement à un toit à 4 pans. En plus d’une installation simple, vous investissez une somme raisonnable pour la toiture à 2 pans.

Les désavantages de la toiture à 2 pans

Cela dit, la toiture à 2 pans ne présente pas que des avantages. Il présente en effet quelques inconvénients. Ainsi, avant de décider de miser sur ce type de toit, analysez d’abord ces quelques inconvénients :

  •  Le toit est très esthétique certes, mais il est banal. Toutefois, vous pouvez le personnaliser à votre guise.
  •    Les combles sont inutilisables. Ce problème ne concerne que la charpente industrielle en bois. Étant donné la réduction de l’espace libre sous le toit, l’utilisation des combles est limite impossible.
  •    Avec une maison à toiture à 2 pans, il y a une diminution de la chaleur. Cela est dû à la surface conséquente du toit qui est en contact avec l’extérieur. Le fait d’engager un professionnel pour l’isolation de la toiture est alors une meilleure idée face à vos exigences.

La charpente en France :