Les travaux d’aménagement de terrasse

travaux d'aménagement de terrasse

La terrasse est considérée comme une pièce de vie. Elle permet d’augmenter la surface utile d’une maison. Elle offre la possibilité d’avoir une vue d’ensemble sur la propriété. Il existe différents types de terrasses. On peut l’aménager au gré de ses envies et surtout en fonction de son budget. Pour ce faire, plusieurs critères doivent être pris en compte. Dans ce guide, découvrons quelles sont les étapes essentielles dans un projet de construction d’une terrasse.

Le choix du type de terrasse

Pour être sûr de ne pas se tromper dans la sélection du type de terrasse qui convient à votre résidence, il faut tenir compte de deux éléments essentiels. Le premier concerne le revêtement et le second son emplacement.

Quel revêtement prendre pour sa terrasse ?

Le matériau à utiliser revêt une importance capitale dans le choix du type de terrasse. Cette plate-forme peut très bien être faite en :

  • Béton : son principal atout est sa solidité. Il est également très résistant face aux aléas climatiques. Plus facile à entretenir, il est appelé à durer dans le temps,
  • Pierre : la pose doit être faite avec soins. On peut opter pour du granit, du marbre…
  • Carrelage : il offre un large choix de design. Il peut remplacer le bois ou encore la pierre,
  • Le bois : il attire surtout pour son aspect chaleureux.

L’emplacement

Il est tout à fait possible d’opter pour un type de terrasse en particulier en fonction de sa localisation. Elle peut être installée sur un balcon, sur un toit ou encore autour d’une piscine.

Terrasse en bois sur pilotis

Il s’agit dans ce cas d’une terrasse surélevée. On opte surtout pour cette formule lorsque les pièces principales comme la chambre, la salle de bain ou encore la cuisine se trouvent à l’étage. Ce type d’installation est recommandé quand l’appartement est construit sur un demi-niveau. La terrasse devient alors une véritable extension de la maison. C’est aussi une technique efficace si l’on veut aménager sa place de parking privative en terrasse.

Le balcon-terrasse

balcon-terrasse

C’est une méthode permettant de mettre en valeur son balcon. Des travaux d’agrandissement peuvent être envisagés pour avoir un rendu parfait. Les propriétaires pourront ainsi profiter d’un espace plus grand. Elle peut être utilisée comme une salle de séjour. Elle permet également d’avoir une vue parfaite sur le jardin et sur le reste de la propriété.

La terrasse de piscine

Que vous construisiez votre terrasse à côté ou autour de votre bassin, elle vous permettra de profiter pleinement des moments passés au bord de la piscine. De nombreuses solutions sont proposées aux propriétaires pour créer une terrasse de piscine. Il est conseillé d’opter pour le bon matériau lors de la construction.

Les autorisations nécessaires pour l’aménagement d’une terrasse

En fonction du type d’aménagement que vous souhaitez entreprendre, le respect de certaines démarches administratives peut être exigé.

Les travaux ne nécessitant aucune formalité

En règle générale, la construction d’une terrasse de plain-pied et non couverte n’est soumise à aucune condition particulière. Il en est de même de celles qui sont très peu surélevées. À préciser que si sa hauteur est inférieure à 60 cm, les installations ne sont soumises à aucune formalité. Toutefois, pour être fixé, il est conseillé de se rapprocher de sa mairie et de se renseigner sur le Plan Local Urbanisme.

Concernant la mise en place d’un toit-terrasse au-dessus de son garage, il n’y a pas de démarches à faire étant donné qu’il n’y a pas de création de surface supplémentaire.

Les constructions exigeant des autorisations

Les propriétaires doivent procéder à une déclaration de travaux lorsque la terrasse qu’ils envisagent de mettre sur pied est couverte. Les différentes solutions permettant de couvrir ou de créer des zones d’ombrage sur une terrasse sont nombreuses. Ce sont entre autres :

  • Une pergola,
  • Une véranda,
  • Des treilles,
  • Un store,
  • Une voile tendue, etc.

Cette démarche est également obligatoire lorsque l’emprise de la construction au sol est comprise entre 5 m 2 à 20 m 2.

La demande d’un permis de construire

L’installation d’une terrasse dont l’emprise au sol dépasse les 20 m 2 nécessite l’obtention préalable d’un permis de construire. C’est aussi le cas lorsqu’elle est montée sur pilots et que sa hauteur est supérieure à 60 cm. Vous devez également demander cette autorisation si votre structure est couverte par un auvent ou un toit.

Les étapes de la construction de la terrasse

construction de la terrasse

Préalablement à la construction d’une terrasse, il faut préparer le sol. Une mise à niveau, des travaux de terrassement ou de surélévation peuvent être requis.

Le nivellement du terrain

Il s’agit du début de la partie physique du chantier. L’opération consiste à égaliser la surface du sol pour qu’elle soit au même niveau. Le résultat attendu est qu’elle soit plane et horizontale. La réalisation de cette tâche peut être confiée à un professionnel pour s’assurer d’un rendu parfait.

Faire couler une dalle de béton

Il s’agit d’une phase importante dans la construction d’une terrasse. La dalle de béton doit avoir une profondeur d’environ 15 cm. Pour ce faire, il faut :

  • Faire un coffrage afin de maintenir la dalle,
  • Verser le béton à l’endroit prévu pour l’installation de la terrasse,
  • Égaliser la surface pour qu’elle soit parfaitement plane,
  • Attendre 24 heures au moins avant de décoffrer.

Mettre en place le revêtement de sol

Quel que soit le type de revêtement que vous avez choisi, il faut respecter un délai d’au moins 15 jours à un mois après le bétonnage. La pose de chaque revêtement demande une technique particulière selon qu’il s’agisse d’un carrelage, de bois, de résine ou de pierres naturelles.