Quelle pente faut-il pour une toiture en tuile ? Quelles sont les normes dans ce domaine ?

pente toiture en tuile

Le calcul de la pente du toit d’une maison ne doit pas se faire de façon approximative. Il doit être effectué par un spécialiste, car il existe des normes à respecter pour garantir l’étanchéité, la solidité… bref, la sécurité du toit de votre maison.

Mode de calcul de l’inclinaison d’une toiture

Pour vous donner une petite idée du mode de calcul, ou bien si vous voulez calculer vous-même la pente nécessaire pour votre toit, vous n’avez qu’à prendre en compte :

  • La hauteur des pans (H),
  • La largeur horizontale des pans (P).

Vous obtiendrez le pourcentage de la pente requise pour votre charpente en utilisant la formule suivante : P = 100*H/L.

La pente se trouve en moyenne entre 13 % et 45 % selon le type de tuiles utilisé :

  • Tuiles canal (15 à 20 °),
  • Tuiles à emboîtement (25 à 60 °),
  • Tuiles photovoltaïques (ces tuiles s’insèrent généralement par emboîtement avec d’autres tuiles qu’elles viennent compléter),
  • Etc.

Bien sûr, ce sont les minimums à respecter et, même si cela semble simple, le calcul de la pente d’une toiture est compliqué. Il doit généralement être réalisé par un professionnel, car la moindre erreur risque de compromettre la fiabilité de toute la structure.

Pensez aussi au toiture en bac acier, en remplacement de la tuile qui est particulièrement adapté pour certains styles de toiture.

À propos des DTU

L’acronyme DTU désigne Document Technique Unifié. Cette sorte de cahier des charges définit les normes françaises en matière de travaux du bâtiment. En effet, ces différentes normes sont obligatoires. Ils doivent être respectés à la lettre lorsque vous voulez engager des travaux de construction, tels qu’une surélévation du toit ou une modification de la pente de celle-ci.

Le DTU 40.21 concerne par exemple les tuiles en terre cuite à glissement à reliefs ou à emboîtement. Le DTU 40.22, quant à lui, est dédié aux tuiles canal de terre cuite, tandis que le DTU 40.23 énonce les normes obligatoires pour les tuiles plates en terre cuite. En ce qui concerne particulièrement la pente du toit, les règles sont établies par les DTU 40.5 et 60.11. Lorsque les spécialistes calculent la pente de votre couverture, ils doivent aussi se conformer aux normes NF P 36 201.

Autre élément essentiel à retenir

Vous devez savoir si votre maison se trouve en situation protégée ou non. Cela signifie qu’elle est protégée du vent. Si le bâtiment est érigé sur un plateau ou une plaine comportant de faibles dénivellations, alors, on parle de situation normale. Enfin, une maison est en situation exposée lorsqu’elle est exposée directement au vent. Elle est donc en première ligne en cas d’intempérie. C’est par exemple le cas des maisons situées sur les côtes, des maisons construites sur les sommets des falaises, des habitats en bord de mer, etc.).

En termes de zone géographique, notez que la zone 1 se trouve à plus de 40 kilomètres de la côte et à moins de 200 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il existe également la zone 2 qui se trouve entre 20 et 40 km de la côte et entre 200 et 500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Enfin, la zone 3 se situe à plus de 20 kilomètres de la côte et à plus de 500 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Qu’est ce que tout cela signifie exactement ?

 pente minimum de la toiture

En fait, le DTU fixe la pente minimum de la toiture à 24 % en zone 1 (situation protégée), quelle que soit la direction du vent. Celle-ci peut aller jusqu’à 35 % en zone 3 si votre maison est construite dans une zone en situation exposée.

Les règles locales

La plupart des communes s’efforcent de réglementer les futures constructions sur leur territoire à travers un plan local d’urbanisme (PLU). Le PLU étant unique pour chaque commune, il prend en compte les pratiques ainsi que les traditions architecturales locales et définit ainsi l’implantation des constructions, la hauteur maximale que les toits ne doivent pas dépasser, les couleurs principales à utiliser et éventuellement la pente de la toiture à respecter. En l’absence de PLU, référez-vous au RNU ou Règlement National d’Urbanisme.

La pente minimale imposée pour votre maison peut ne pas être suffisante à cause d’autres critères. Seuls les spécialistes en la matière pourront vous recommander la pente idéale pour votre toiture en tuile.

Retrouvez aussi notre guide sur le faîtage de la toiture monopente.