Blog

Comment assécher un mur intérieur humide?

Par Maria , le 25 février 2022
assécher un mur intérieur humide

Les murs humides sont inesthétiques et sont souvent source de nombreux problèmes. Dès l’apparition de signes extérieurs, il est impératif de procéder rapidement à leur assèchement. Mais comment s’y prendre?

Les causes de l’humidité des murs intérieurs

L’humidité dans les murs a plusieurs causes. La grande question est donc : comment assécher un mur humide? Pour le savoir, vous devez commencer par identifier les origines de l’humidité. L’une des causes les plus fréquentes est un dégât des eaux, après une inondation ou à cause de la détérioration des canalisations.

Les problèmes d’infiltrations sont également pointés du doigt. Ils peuvent survenir au niveau de la toiture ou à cause de fissures dans les murs. Il en résulte des traces de moisissures, de la peinture qui cloque, du papier peint qui décolle. Les bâtiments construits à l’aide de matériaux poreux ont souvent des remontées capillaires et cela donne des mauvaises odeurs d’humidité dans vos pièces de maison. Cela se produit également dans certains sous-sols ou caves.

Les traitements des murs d’une pièce humide

aérer la pièce humide

Aérer

L’humidité d’une pièce est persistante lorsque celle-ci n’est pas bien ventilée, en particulier dans les pièces telles que la salle de bain. La vapeur d’eau produite n’étant pas évacuée correctement, elle retrouve sa forme liquide au contact des surfaces froides.

Pour résoudre le problème, il suffit d’aérer la pièce une quinzaine de minutes par jour en ouvrant les fenêtres s’il y en a ou en chauffant la pièce. Il est aussi possible d’installer deux bouches d’aérations, l’une en partie basse pour laisser entrer l’air froid et l’autre en hauteur pour permettre à l’air chaud de s’échapper.

Utiliser un ventilateur

Si l’humidité n’affecte que de petites superficies, l’utilisation d’un ventilateur peut donner de bons résultats. Placez l’appareil dans la pièce et laissez-le tourner à vitesse maximale pendant une dizaine de minutes ou plus, selon l’étendue des dégâts. L’opération peut être répétée autant de fois que nécessaire.

Injection ou cuvelage à l’aide d’une résine imperméable

Lorsque l’humidité est due à une remontée capillaire, elle peut affecter les fondations, faire apparaître des dépôts salpêtriers et des plaques de moisissures à la base de vos murs. Des maladies respiratoires et allergies peuvent aussi se développer. Si vous voulez savoir comment assécher un mur humide dans ce cas, optez pour l’une des solutions suivantes :

  • La première est la méthode dite d’injection. Il s’agit de forer des trous réguliers à la base du mur et d’y introduire par la suite une résine qui empêchera l’humidité de s’immiscer dans les murs intérieurs.
  • Pour plus d’efficacité, au lieu d’une injection, vous pouvez choisir le cuvelage. Une tranchée sera creusée autour de votre maison. Ensuite, la résine sera déversée de manière à envelopper les murs d’une coque imperméable.
Application d’un minéralisant

Application d’un minéralisant

Les murs humides ont tendance à s’effriter, à devenir poreux. Les durcir s’avère alors indispensable, pour éviter tout risque d’effondrement. Appliquer un minéralisant permet de redonner aux plâtres et aux enduits leur intégrité et de bloquer par la même occasion les remontées capillaires.

Finition par un nettoyage des traces d’humidité

Après l’application des produits de traitement, il vous faut passer par l’étape de nettoyage. Préparez une solution de soude et d’eau chaude. Cette mixture vous servira à nettoyer les traces laissées par l’humidité en frottant bien à l’aide d’une éponge. Chaque partie nettoyée sera rapidement séchée à l’aide d’un chiffon en microfibre.

Voilà, vous avez tous nos conseils pour lutter contre l’humidité à la maison.