Blog

Quelle est la prise en charge de l’assurance habitation en cas de fissure des murs ?

Par admin , le 13 décembre 2021
Fissures des murs

Généralement, les fissures des murs concernent les vieilles maisons datant de plus de 5 ans. Toutefois, elles peuvent apparaître sur les murs des maisons neuves. Certaines fissures ne présentent aucun risque pour votre sécurité. Tandis que d’autres sont inquiétantes. Dans cette situation, quel est le rôle de votre assureur ?

Les différents types de fissures de maison

Certaines personnes paniquent en voyant une fissure apparaître dans le mur. Tandis que d’autres ignorent le danger. Il est préférable de comprendre les causes et les types de fissures murales avant de s’attendre au pire. Ainsi, il sera plus facile de prendre des mesures.

Il existe trois types de fissures murales caractérisées selon sa taille et son origine. Voici les plus courantes :

  • La microfissure,
  • La fissure fine ou légère,
  • La fissure profonde ou la lézarde.

La microfissure

C’est la plus petite fissure. Elle est généralement superficielle. Sa taille est de 0,2 mm au maximum. Cela ne présente aucun risque pour votre habitation. Mais il est préférable d’effectuer un suivi régulier pour éviter tout danger.

Il provient souvent soit des mouvements des matériaux composant le mur ou la façade. Soit de l’enduit de façade. Dans ce cas, elle apparaît dans les joints de la maçonnerie.

La fissure fine

La fissure fine

La fissure légère a une largeur inférieure à 2 mm. Comme la microfissure, elle ne présente aucun risque, mais nécessite tout de même un traitement de suivi pour éviter toute détérioration. Elle est généralement le résultat d’un choc ou d’une dégradation.

La fissure fine se compose de 4 types d’aspects différents :

  • Fissure horizontale : apparaît souvent au niveau du sol indiquant que la dalle est courbée,
  • Fissure verticale : se présente d’habitude sous un angle et est causé par une mauvaise connexion entre les deux murs,
  • Fissure en escalier : indique que la fondation est défectueuse,
  • Fissure en moustaches : se montrent sur les fenêtres et les portes indiquant un problème de maçonnerie.

La lézarde ou fissure profonde

La lézarde est la plus dangereuse. Sa taille dépasse 2 mm. Cette fissure traverse généralement le mur. Elle forme un petit escalier le long des blocs de béton. Il révèle des défauts structurels ou des mouvements de terrain.

Dans ce cas, il est recommandé d’agir le plus tôt possible pour éviter des conséquences graves pour votre maison.

Le rôle de l’assurance habitation en cas de fissure dans les murs

Quelle qu’elle soit la taille d’une fissure sur votre maison, elle a droit à un suivi régulier afin d’éviter une aggravation. Si vous avez signé à une assurance habitation, celle-ci pourra prendre en charge la réparation des fissures débarquant sur votre maison.

Habituellement, l’assurance habitation couvre les fissures causées par les catastrophes naturelles. Cela concerne donc des fissures dues à la sécheresse, le séisme, l’inondation, etc. De ce fait, vous obtenez une indemnisation auprès de votre assureur grâce à la garantie catastrophe naturelle.

L’assurance Habitation prend en charge vos fissures murales dans un bref délai. Pour cela, vous avez 10 jours pour faire une déclaration de sinistre auprès de votre assurance. Dans un cas échéant, elle ne vous remboursera pas.

fissure sur une maison neuve

Que devez-vous faire en cas de fissure sur une maison neuve ?

La situation pour une maison neuve est particulière. D’une manière générale, vous pouvez récupérer les frais de réparation. Cela est grâce à :

  • La garantie décennale : couvre spécifiquement les dommages causés par la solidité de la maison. Cela dure 10 ans.
  • La garantie d’un parfait achèvement : couvre les dommages causés par une mauvaise main-d’œuvre, quelles qu’en soient la nature et la gravité. Elle a une courte validité, à un an seulement.

Que devez-vous faire s’il y a une fissure sur une maison ancienne ?

Si vous avez des microfissures ou des fissures légères sur vos murs, vous pouvez éviter les dommages en faisant simplement un suivi.

Une fois qu’une fissure plus profonde apparaît, vous contacterez rapidement un professionnel pour réparer votre fissure afin d’éviter un danger grave.

Si la fissure est causée par une catastrophe naturelle, veuillez en informer rapidement votre compagnie d’assurance et la mairie.

Conclusion

Les fissures murales ont différents aspects selon sa catégorie. Elles ne sont pas dangereuses, mais elles nécessitent un suivi régulier pour se mettre à l’abri des dégâts. D’habitude, une compagnie d’assurance couvre les fissures causées par une catastrophe naturelle.