Blog

Comment choisir le système de chauffage qui convient à sa maison ?

Par admin , le 2 décembre 2021
Système de chauffage maison

Le chauffage constitue les deux tiers de la facture d’énergie de la maison. Ainsi, c’est un élément essentiel pour économiser de l’énergie. C’est pourquoi, le choix du système de chauffage est primordial. Cependant, quel chauffage choisir pour son habitation et vers quelle énergie s’orienter pour la maison ?

Les critères à considérer pour le choix du système de chauffage

Pour définir le système optimal pour votre logement, il est important de bien déterminer avant tout vos besoins. Ceci vous offrira la possibilité de déterminer quel dispositif vous conviendra le plus. Voici donc les critères essentiels à prendre en compte :

  • La zone géographique : selon les conditions climatiques, certains dispositifs correspondent plus que d’autres. D’ailleurs, cela peut définir les sources d’énergie disponibles. Dans certaines zones rurales, il se peut effectivement que le raccordement au gaz naturel ne soit pas possible.
  • L’utilisation : est-ce que l’utilisation sera uniquement orientée vers le chauffage ou est-ce que le chauffage servira également pour l’eau chaude ou encore la climatisation ?
  • La surface de la maison et la qualité de l’isolation : il faut savoir que plus votre maison est grande ou dispose d’une isolation médiocre, plus le chauffage sera sollicité.
  • Le coût de l’appareil et les économies d’énergie de chauffage : choisir un système de chauffage performant signifie une augmentation des coûts. Afin d’optimiser le budget énergie, vous devez donc considérer le prix d’achat et le retour sur investissement prévu.
  • L’entretien : certains dispositifs nécessitent plus d’entretiens que d’autres.
  • L’aspect environnemental : c’est selon votre niveau de sensibilité aux enjeux écologiques.

Quel système de chauffage choisir ?

Le choix de votre système de chauffage est primordial pour économiser et disposer d’un meilleur confort thermique. Voici les différents systèmes de chauffage et les avantages qu’ils peuvent présenter.

Chauffage au fioul

C’est un dispositif encore très utilisé en zone rurale ; des espaces où le réseau à gaz ne passe pas. Cependant, les chaudières à fioul présentent deux inconvénients importants :

  • Système de chauffage très coûteux (selon l’Ademe),
  • Système de chauffage qui rejette le plus de CO2 (facteur du réchauffement climatique).

Il n’est donc pas recommandé d’opter pour une chaudière au fioul. D’ailleurs, ce dispositif sera interdit dès l’année 2022.

Chauffage à gaz

Le gaz naturel fait partie des sources de chauffage les plus utilisés en France. En effet, le système de chauffage à gaz présente un prix bien plus abordable que le fioul ou l’électricité. De plus, il garantit un confort thermique optimal.

En matière de consommation, les modèles de chauffage au gaz les plus récents sont bien plus performants. En effet, grâce à une chaudière gaz à condensation, il est possible de réaliser des économies d’énergies considérables.

Toutefois, en 2022, le chauffage au gaz sera interdit dans les maisons neuves (selon la réglementation environnementale 2020).

Chauffage au bois

Le chauffage au bois peut se présenter sous différentes formes. Ce système écologique séduit de plus en plus de foyers. En effet, c’est l’un des systèmes de chauffage la moins chère sur le marché.

Néanmoins, opter pour un chauffage au bois, c’est disposer d’un grand espace de stockage de combustibles. Ce qui ne serait pas adapté pour les petites habitations. De plus, vous devez compter environ 10 000 € à 20 000 € pour l’installation d’un dispositif à granulés. C’est pourquoi, le choix s’oriente souvent vers le poêle à bois ou l’insert qui sont bien plus petits, ce qui facilite beaucoup plus l’installation.

Pour éviter le problème de l’espace, vous pouvez choisir des pellets de bois ou des bûches compressées. Ces derniers disposent d’un rendement élevé que les bûches traditionnelles et occupent moins d’espaces.

Chauffage à pompe à chaleur (PAC)

Ce système fonctionne comme un réfrigérateur mais de manière inversée. En effet, ce type de pompe récupère l’énergie dans l’air, l’eau ou la terre et restitue la chaleur dans votre maison.

Selon le terrain ou les conditions climatiques, vous pouvez opter entre divers types de pompe à chaleur (air/eau, eau/eau…).

Pour opter pour une PAC performante, vous devez vous concentrer sur différents critères :

  • Le coefficient de performance saisonnier (SCOP) : plus le coefficient est élevé et plus sera performant
  • Le bruit : certains équipements peuvent provoquer des nuisances sonores pour vous et vos voisins.
  • Les options : certains dispositifs peuvent servir dans la production d’eau chaude sanitaire ou encore à l’air conditionné en période estivale.
  • L’étiquette énergie et les labels de performances
  • Le coût

Chauffage électrique


C’est un système utilisé par la moitié des Français. Actuellement, si beaucoup de foyers choisissent toujours ce système, c’est que les radiateurs électriques sont des dispositifs peu coûteux.

Toutefois, ces appareils ne sont pas particulièrement économiques sur le long terme. Aujourd’hui, l’électricité est la source d’énergie la plus coûteuse. Un kWh d’électricité est facturé deux à trois fois plus cher qu’un kWh de gaz.

De plus, les convecteurs et les radiateurs sont des dispositifs qui ne garantissent pas forcément un bon niveau de confort thermique. En effet, grâce au mouvement de convection, l’air chaud a tendance à s’élever.

Ceci provoque des différences thermiques entre le sol et le plafond et entraîne ce qu’on appelle une sensation de « pieds froids ».

Cependant, pour les foyers qui n’ont pas les moyens de choisir le chauffage électrique, il est possible d’économiser de l’énergie en optant pour des radiateurs à chaleur douce ou à accumulation au lieu des convecteurs.

Pour les logements plus petits, le choix des panneaux solaires en autoconsommation est recommandé. Associés au réseau électrique, ils peuvent alimenter les radiateurs en électricité photovoltaïque.