Blog

Comment négocier avec un constructeur de maison ?

Par admin , le 8 novembre 2021
négocier avec un constructeur de maison

Si vous avez un projet de construction de maison, il est tout à fait normal de vouloir bénéficier des meilleurs tarifs de la part de votre constructeur. Toutefois, même s’il n’est pas toujours évident d’obtenir les tarifs que l’on souhaite, il est toujours possible de faire une négociation. Ceci permet de tomber sur des montants plus conformes à votre capacité financière. Cependant, l’art de la négociation n’est pas donné à tout le monde et il est nécessaire de disposer de certaines bases avant de marchander avec un constructeur. Découvrez ainsi comment négocier avec un constructeur pour construire votre maison.

Opter pour le constructeur idéal pour votre projet

Le choix d’un prestataire, qui va intervenir, peut vous offrir la possibilité de faire des économies. En fonction de vos besoins, vous pouvez avoir recours à un constructeur, un maître d’œuvre ou à un architecte. Toutefois, les devis et les contrats ne sont pas toujours les mêmes pour chaque prestataire. Faire appel à un maître d’œuvre ou un architecte vous permet de disposer d’un devis transparent. Néanmoins, les prix peuvent évoluer en cours de travaux selon différents facteurs (choix des matériaux, disponibilité des équipements…). Le constructeur présente lui un prix ferme et définitif, même si les prix peuvent être moins transparents.

Le cadre de fonctionnement du constructeur

Il est important de savoir que faire le choix d’un constructeur, vous engage à signer un contrat. Pour ce type de choix, vous pouvez ainsi opter pour un Constructeur de Maison Individuelle (CMI) ou une Entreprise Générale de Bâtiment (EGB)

Le-cadre-de-fonctionnement-du-constructeur-2

Constructeur de maison individuelle (CMI)

Si vous optez pour un premier choix, vous devez ainsi signer un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI). Pour ce type de contrat, il peut y avoir deux possibilités :

  • CCMI avec fourniture de plan : le constructeur s’occupe de vous présenter un plan qu’il a réalisé ou qu’il a fait réaliser. Il exécute également les travaux de mise hors d’eau (couverture et étanchéité) et hors d’air (fenêtres et portes).
  • CCMI sans fourniture de plan : le constructeur exécute seulement les travaux de mise hors d’eau et hors d’air de votre habitation. Dans ce cas-ci, vous avez la possibilité de réaliser vous-même les plans. Si la surface est inférieure à 150 m².

Le CCMI est soumis à la loi CCMI du 19 décembre 1990 et vous présente un tarif global, forfaitaire et définitif. En ce qui concerne ce contrat, s’il y a des travaux supplémentaires en plus, le surcoût sera à la charge du constructeur.

Entreprise Générale de Bâtiment (EGB)

Dans cette option, vous devez souscrire un contrat d’entreprise ou marché de travaux. L’Entreprise Générale de Bâtiment ne peut ainsi vous proposer de plan. Vous devrez nécessairement le transmettre : soit en faisant appel à un dessinateur ou un architecte soit en le réalisant vous-même.

Ce type de contrat est soumis à la loi NF P 03-001 et détermine non seulement la sous-traitance et également les échelonnements de paiement.

Les étapes de négociation avec un constructeur

Déterminer le prix maximal que vous êtes prêt à engager dans la construction

Avant de négocier avec un constructeur, il est primordial de connaître votre propre budget. Pour réussir une bonne négociation, vous devez ainsi être en mesure de déterminer le prix maximal que vous êtes prêt à allouer dans la construction de votre habitation.

Une fois que vous aurez déterminé un budget réaliste et adapté à vos capacités financières, vous aurez la possibilité d’imposer un prix ferme. Un prix au-delà duquel vous ne pouvez pas dépasser durant la négociation.

Maîtriser les prix du marché

Dans le but d’évaluer votre marge de manœuvre durant la négociation, il est primordial de connaître les prix moyens du marché présentés par les constructeurs et les architectes.

Les-etapes-de-negociation-avec-un-constructeur


Pour avoir une idée des prix moyens du marché, vous pouvez avoir recours à l’étude Soes. Il s’agit des personnes ayant disposé d’une autorisation de permis de construire pour une maison individuelle, en construction neuve et qui date de moins de 6 mois au moment de l’enquête.

L’enquête vous offre la possibilité de connaître certains éléments :

  • Sur les coûts et les spécificités du terrain (possibilité d’achat du terrain, date, viabilisation…).
  • De la construction de l’habitation (maître d’œuvre, surface…).


 Surface moyenne de la maison neuvePrix moyen des maisons neuvesPrix des maisons neuves à l’unité (moyenne)
Constructeur(CCMI-loi de 1990)147 m²1.445 €/m²164 300 €

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire (Soes, EPTB 2018). Publiée en octobre 2019

Faire jouer la concurrence sur le prix idéal

Faire jouer la concurrence sur le prix idéal

Si vous avez choisi deux ou trois constructeurs, vous avez la possibilité de faire jouer la concurrence. Vous pouvez vous baser sur le meilleur prix qu’ils puissent vous offrir afin de faciliter votre choix. Vous pouvez même demander un devis bien détaillé, apprécier chaque prestation et les challenger.

Demandez à chacun des prestataires sur leurs meilleurs prix. Vous n’avez plus qu’à faire une comparaison et vous faire une opinion.

Sinon, pensez aussi à comparer leurs prix aux tarifs moyens du marché et à votre prix maximal.

Une fois que vous avez réalisé ces estimations, en fonction des prestations proposées par les constructeurs, vous aurez la possibilité de négocier avec un constructeur sur le prix qui vous convient.

La négociation avec un constructeur est donc basée sur la capacité à communiquer mais aussi sur la connaissance de votre budget, des limites des constructeurs et bien évidemment de la réalité du marché. L’essentiel est donc de trouver le compromis idéal entre votre budget et le prix de votre interlocuteur.