Blog

Les techniques pour installer une VMC double flux

Par admin , le 30 avril 2022
VMC double flux

La VMC double flux est un dispositif de ventilation qui peut gérer le chauffage et la climatisation en même temps. Pour que cet appareil vous serve au mieux, vous devez le poser efficacement. Aussi, il est important de vous familiariser avec les techniques requises pour réussir une telle installation.

Les bases pour la pose de la VMC

Commencez par confectionner des plans pour la mise en place de votre VMC double flux. Cette action aide à définir le tracé que va suivre votre VMC. Vous pouvez déterminer l’emplacement des points d’entrée et de sortie d’air grâce à cette initiative. La pose de cet élément va nécessiter l’utilisation d’outils standard de bricolage.

Un escabeau, un escalier ou tout autre élément qui permet de travailler en hauteur va aussi être requis. Planifiez les tâches en commençant par les ouvertures pour les voies d’air. Puis, entamez la fixation des gaines, le relais avec le moteur et la mise en marche. Une assistance d’un proche vous rend la tâche moins difficile, mais aussi plus rapide.

Cacher les éléments de la VMC

Cacher les éléments de la VMC

Pour des raisons esthétiques, on va généralement chercher à cacher les éléments de la VMC, soit le moteur et les gaines. En faisant ainsi, votre VMC ne viendra pas nuire à votre décoration d’intérieur. La décision de l’emplacement idéal vous appartient.

Sous les combles du toit

Les particuliers prennent cette mesure de manière fréquente, car cela fait que la VMC puisse directement se relier au toit. La pose de la gaine d’insufflation est simplifiée, car cet élément ne requiert pas une grande longueur. Sans cela, il est nécessaire de songer à un tracé spécifique pour cette gaine.

Les combles peuvent parfaitement servir pour cette action s’ils ne servent pas, ou font office de grenier. Vous devez simplement vérifier que l’isolation thermique de la pièce est bien réalisée. Autrement, cela peut faire baisser les performances de la VMC.

La dissimulation des conduits

Les conduits vont généralement s’étendre sur plusieurs pièces. Dessiner des plans vous aide notamment à déterminer la longueur des gaines requises. Cette initiative vous aide aussi à élaborer les approches requises pour chaque pièce. 

L’agencement de chaque zone de la maison va en effet varier. Aussi, c’est courant de les dissimuler, ce pour quoi vous avez plusieurs possibilités :

  • Les insérer dans un faux plafond
  •  Aménager des cachettes qui concordent avec la décoration
  • Les repeindre de la couleur des murs

Usuellement, les gaines sont positionnées en hauteur. Par contre, si c’est plus pratique dans votre situation, elles peuvent partiellement longer le sol près du mur.

Installer la VMC dans une pièce peu visitée

Installer la VMC dans une pièce peu visitée

Certaines pièces de la maison ne vont pas être très fréquentées. Parmi celles-ci, on peut faire mention de la buanderie, ou à l’emplacement de la chaudière. Une telle pièce est généralement située à bonne distance des pièces de vie pour installer une VMC.

Vous pouvez même utiliser votre garage s’il se raccorde à votre maison. Les conditions à respecter incluent une isolation adéquate de la pièce, ou même un bon chauffage. Si c’est une pièce peu chauffée et avec une mauvaise isolation, la VMC risque de bien moins fonctionner.

Découvrez notre article sur les types de ventilation selon le type de d’habitation.