Blog

Les 5 différentes sortes de charpentes pour maison neuve

Par admin , le 4 décembre 2021
charpentes pour maison neuve

En matière de construction de maison de clé-sur-porte et d’aménagement des combles, les charpentes sont des éléments essentiels à prendre en compte. En effet, à part le modèle en bois, il existe différents types de charpente disponible pour votre habitation. Toutefois, pour installer ces types de structure, il est important de connaître leurs différentes caractéristiques. Retour sur les diverses sortes de charpente pour maison neuve.

Quelles sont les différentes sortes de charpentes ?

La charpente en bois

La charpente en bois

Matériau utilisé traditionnellement dans la construction, les atouts de la charpente en bois traditionnelle sont qu’elle est généralement constituée d’essences locales (chêne, pin sylvestre…). C’est une option très appréciée des personnes qui souhaitent mettre en valeur cette structure dans leur maison. C’est un matériau très esthétique qu’on laisse visible dans les combles.

Avec ce type de matériau, il est possible de choisir tout type de toiture. Elle peut être effectivement conçue de manière souple et peut s’adapter à diverses configurations d’habitations. De plus, le bois présente l’avantage d’être robuste, capable de supporter des charges lourdes et d’être résistant au feu.

Toutefois, la construction en bois nécessite plusieurs semaines de travail et d’assemblage compliqué.

Charpente à fermettes

La charpente à fermettes

Appelée également charpente américaine ou en bois industriel, la charpente à fermettes peut être une alternative efficace et moins chère et est idéale pour rénover les toits anciens. Il permet également de vous faire économiser sur presque tous les domaines du chantier (matériaux, main-d’œuvre…).

Ce type de charpente présente une meilleure résistance à la pression (résiste au poids de la couverture et au plafond en plâtre). De plus, étant assemblée en usine, son prix est bien moins élevé.

Néanmoins, l’inconvénient avec la charpente à fermettes, c’est qu’elle ne s’adapte pas toujours aux différents types de projet.

La charpente en lamellé collé

C’est également un type de charpente conçu à partir de bois. Structure pas très courante, la charpente en lamellé collé se compose de lamelles de bois collées entre elles. Elle est souvent supportée par des pièces métalliques ou un bois massif.

Ce type de charpente présente l’avantage d’être facile à installer. De plus, elle est assez robuste, relativement légère et permet de créer des poutres de longue portée. D’ailleurs grâce à cette dernière caractéristique, il est possible d’habiller les toitures des maisons les plus vastes.

Néanmoins, l’exécution des travaux de création de ce type de charpente nécessite l’intervention d’une entreprise sérieuse. En effet, avec ce type de charpente, les malfaçons sont assez courantes, provoquant des infiltrations ou encore des décollements. Par contre elle n’est pas compatible avec l’installation de tuiles transparentes.

La charpente en béton

Structure moderne et issue de l’évolution des techniques, la charpente en béton gagne de plus en plus de terrain ces dernières années. Ce type de charpente offre l’avantage d’être robuste et facile à installer. Grâce à cette résistance, la charpente en béton ne craint ni les chocs ni les incendies.

En outre, contrairement au bois, le béton ne nécessite pas d’entretien particulier. De plus, la charpente en béton est aussi écologique puisqu’elle peut être recyclée.

Cependant, elle présente l’inconvénient d’avoir un coût élevé et un design classique. Ce type de charpente est surtout utilisé pour l’habillage des bâtiments disposant d’un toit plat et pour les projets de toiture terrasse.

La charpente en acier

La charpente métallique a le même principe d’assemblage que la charpente en bois. Elle est généralement de faible épaisseur et peut être maniée facilement. Elle s’adapte également à la couverture d’une maison.

Ce type de matériau correspond au style de maison moderne et nécessite peu d’entretien, contrairement aux bois.

Toutefois, malgré la popularité grandissante des charpentes en acier, le prix de ce dernier est assez élevé. De plus, il existe moins d’artisans qualifiés en France pour concevoir la charpente en acier. Également, en cas d’incendie, le matériau en métal est assez sensible à la forte chaleur. Il perd rapidement ses qualités structurelles.