Blog

Quelles sont les conditions pour installer une pompe à chaleur chez soi ?

Par admin , le 26 août 2022
Quelles sont les conditions pour installer une pompe à chaleur chez soi

Besoin d’un nouveau chauffage pour mieux gérer votre facture ? Installez une pompe à chaleur. Une PAC est l’option parfaite pour se réchauffer. Sur le long terme, le système est plus économique et écologique. Notez que l’installation d’une pompe à chaleur est soumise à une réglementation stricte sur le plan technique. À travers notre blog, découvrez quelles sont les conditions pour installer une pompe à chaleur chez soi.

Les conditions par rapport à votre logement

Avant d’acquérir la PAC, la pompe à chaleur qui conviendra à votre logement, il faut une étude préalable sur l’ensemble de la structure. Ces pré requis concernent l’isolation, son emplacement et le réseau chauffage existant.

L’isolation

Afin d’optimiser la performance thermique de votre PAC, il vaut mieux avoir une excellente isolation. Cela permet de réduire au minimum les déperditions de chaleur.

L’emplacement

L’emplacement

Il faut prendre en compte l’emplacement de la PAC. Vu que ce type de chauffage est assez bruyant, il est conseillé de le placer sur le mur du garage. Une étude préalable de voisinage est nécessaire.

Le réseau existant

Selon le modèle de pompe à chaleur, on peut le raccorder au réseau de chauffage existant, gaz ou fioul. Pour cela, il suffit de régler l’appareil à la puissance des radiateurs. Si ce n’est pas le cas, il faut recréer tout le réseau de chauffage à PAC.

Les conditions techniques pour installer une pompe à chaleur

Selon le modèle de pompe à chaleur, quelques contraintes techniques sont à considérer :

Pour une PAC aérothermique, air à air, il n’y a pas de conditions techniques requises, car l’appareil génère la chaleur en aspirant l’air extérieur. Puis, il le diffuse au réseau.

Pour une PAC géothermique, sol à air, le réseau permet la chaleur au niveau du sol. Pour cela, une étude du terrain de votre propriété est indispensable.

  • Si vous avez un modèle à captage horizontal, il faut placer les capteurs à 80 cm du sous-sol, sur une superficie 1,5 fois de celle de votre habitation. Pour une maison de 75 m², vous avez besoin d’un terrain de 110 m².
  •  Au cas où votre PAC dispose d’un captage vertical, un forage de 80 à 100 m est requis. Il faut entamer une étude du sol et demander une autorisation.

Notez qu’un travail de terrassement doit être effectué pour l’installation des deux types de pompes à chaleur.

Choisir le modèle de PAC à installer

Choisir le modèle de PAC à installer

Sur le marché, les fabricants proposent différents modèles de PAC. Avant l’acquisition d’une pompe à chaleur, considérez les critères suivants selon la surface de votre logement :

  • La puissance : elle définit la performance thermique dont vous avez besoin. Dans ce cas, prenez en compte la surface de votre habitation avant de choisir le nombre de kilowatts de votre PAC.
  • La température : le plus courant est le modèle à température moyenne entre 50 à 60°C. Pourtant, si vous avez une grande maison, la PAC à haute température supérieure à 65°C est recommandée par les installateurs.
  • Si vous comptez produire de l’eau chaude sanitaire, votre installation comprend un ballon de stockage entre 180 et 200 litres. C’est la PAC Duo, idéal pour une famille de 4 à 5 personnes.

En bref, certaines conditions préalables sont à considérer avant d’installer une pompe à chaleur chez soi. Maintenant, vous connaissez les détails sur les prérequis indispensables avant de demander un devis chez votre installateur.