Le guide du revêtement de toiture

revêtement de toiture

Le revêtement toiture est un élément indispensable à votre habitation. En plus de jouer sur l’esthétique, il joue un rôle important dans la protection et la sécurisation de votre habitation. À cet effet, plusieurs dispositions sont à prendre dans le cadre de son installation. Découvrez à travers cet article le guide du revêtement toiture en cas de rénovation ou d’installation.

Les préalables au choix de son revêtement de toiture

Plusieurs dispositions sont à prendre avant votre revêtement toiture.

Les investigations par rapport à la réglementation en cours

Plusieurs facteurs relatifs aux travaux de rénovation font objet d’encadrement par les autorités municipales. Par rapport à la rénovation des toitures par exemple, certaines autorisations sont requises avant le démarrage des travaux. À cet effet, il est nécessaire de se renseigner sur les règles en vigueur au niveau de votre commune.

Ces informations sont contenues dans le Plan Local d’Urbanisation. Ainsi, vous connaitrez les types de revêtements qui sont admis dans votre zone. Cependant, il est important de pouvoir cumuler obligation et goût. C’est un facteur qui relève de votre satisfaction personnelle.

Choisir son revêtement en fonction des réalités de votre zone

Choisir son revêtement en fonction des réalités de votre zone

La toiture est l’élément qui protège votre habitation contre les intempéries. Ce faisant, elle représente l’élément de votre habitation le plus exposé aux aléas climatiques.

Il parait donc important de faire le choix d’un revêtement pouvant tenir face aux différents aléas climatiques. En effet, tous les revêtements n’ont pas la même résistance.

Certains sont bien plus adaptés aux conditions climatiques de certaines zones tandis que d’autres ne le sont pas. Prenez donc le soin de faire votre choix tout en tenant compte de ce critère.

C’est généralement dans les cas où le plan d’urbanisme ne vous fait aucune imposition par rapport à la nature du revêtement à choisir que vous avez un champ aussi ouvert.


Tenir compte de la configuration de votre construction

 Il s’agit ici de tenir compte des capacités de votre charpente afin de faire le choix de votre revêtement. En effet, le revêtement est soutenu par la charpente. Cette dernière selon sa configuration ne peut pas supporter au-delà d’un certain poids. Il convient donc de faire les calculs nécessaires afin de faire le choix des matériaux adaptés à la charpente.

Distinguer les différentes catégories de revêtements

Une fois les critères suscités remplis, vous devez procéder au choix de votre revêtement compte tenu des différentes caractéristiques.

Le revêtement en tuiles

Les tuiles représentent les matériaux les plus utilisés pour les revêtements toiture. Elles sont faites en terres cuites et existent sous plusieurs formes. Elles se présentent de façon générale sous forme une couleur rouge qui séduit. En plus de leur couleur et de leur forme, les revêtements toiture en tuiles séduisent par leur résistance. En effet, ce sont des matériaux qui tiennent dans la durée. Leur durée de vie varie entre 30 et 100 ans.

Aussi, ces matériaux offrent une résistance contre les intempéries de la nature. Ils garantissent une bonne protection thermique en cas de climat froid ou chaud. Cependant, le revêtement toiture en tuile est déconseillé en cas de conditions climatiques froides extrême. À cet effet, son installation est déconseillée dans les zones très froides.

Le revêtement toiture en ardoise

Le revêtement toiture en ardoise

À l’origine, les toitures en ardoise sont fabriquées dans les zones qui abondent en schiste ardoisier. L’ardoise est un élément qui séduit par son charme. C’est sans doute la raison pour laquelle elle est utilisée pour le revêtement de nombreuses toitures. Son utilisation remonte à une très vieille époque. C’est d’ailleurs ce qui justifie sa présence sur de nombreuses toitures des vieilles batistes.

 Aussi c’est un revêtement qui offre de nombreuses qualités. Elle est naturelle, sans pores et ne se fend pas. Sa durée de vie est bien plus impressionnante que celle de la tuile. Cette dernière varie entre 75 et 150 ans.

Elle répond à la norme européenne EN 12326-1. C’est sans doute ces différents caractères qui lui valent son prix aussi élevé.

Le revêtement toiture en zinc

Le zinc est reconnu pour sa résistance et sa durée de vie qui va au-delà d’une centaine d’années. Il est incompatible au développement des mousses. Sa texture offre une facilité d’entretien. Le zinc en lui-même n’affecte en rien le caractère thermique ou les compétences acoustiques de votre habitation. Il vous suffit de choisir les éléments adaptés pour votre isolation thermique afin de bénéficier de manière optimale du zinc.

Cependant, le zinc a la particularité de ne pas pouvoir être posé sur n’importe quelle toiture. En effet, il ne peut être mis en contact avec du béton, du ciment, le chêne, de la chaux, du plâtre, etc. Il convient donc de recourir à un professionnel pour son installation.

Le revêtement en acier

Le revêtement en acier

Le revêtement toiture en acier a la propriété d’être incombustible. Il n’est pas favorable au développement des mousses ni des champignons.

Son utilisation est adaptée aux zones montagneuses. Son utilisation n’est pas favorable à la rétention de la neige. Toutefois, il est exposé à la rouille.

À cet effet, il convient de lui appliquer un traitement contre la neige. Le revêtement en acier offre une très mauvaise isolation thermique.

C’est également le cas de l’isolation phonique.


Les autres revêtements toiture disponible

Il existe également d’autres revêtements toiture dont vous pouvez vous servir. Il s’agit :

  • Du toit goudronné ;
  • Du toit en fibrociment ;
  • Du toit végétalisé ;
  • De la toiture photovoltaïque ;
  • Du toit en chaume.

En savoir plus sur la rénovation de toiture :